.
Après l’incident, les chirurgiens ont été forcés d’enlever une partie du cerveau de Vanya, et il est resté dans le coma pendant neuf mois. Plus tard, il a commencé à reconnaître son infirmière et a pu manger de la nourriture liquide, mais d’après un site Web russe, sa mère n’avait pas été voir son fils depuis un certain temps.

Après les critiques, sa mère a défendu ses actions en disant qu’elle ne pouvait pas se résoudre à le voir parce qu’elle se blâmait pour l’attaque.

A boy who saved his mother from a man trying to rape her has died – 19 months after the attacker broke his skull. Vanya Krapivin was making a good recovery after losing most of his frontal skull… https://t.co/SiBnYMK5XH

– Gorgeous FM (@wearegorgeousfm) December 6, 2018

Vanya devait apparemment être envoyé en Espagne pour poursuivre son rétablissement, mais il a tragiquement attrapé une grippe et est mort.

Les autorités russes affirment qu’elles vont maintenant enquêter sur les raisons pour lesquelles Pronin, un assassin condamné qui avait été libéré de prison, a été autorisé à vivre à proximité d’enfants.