Bien que le lien entre les vaccins et l’autisme ne soit pas un fait nouveau, le simple fait d’en parler peut vous valoir d’être étiqueté comme un “anti-vaccin” ou un fanatique de la santé par les pro-vaccinations qui croient que tous les vaccins sont 100% sûrs et sans effets secondaires. Hors nous savons tous que cela n’est pas tout à fait le cas.

Même si certains vaccins jouent pleinement leurs rôles préventifs contre les maladies pour lesquels ils sont délivrés, les statistiques montrent que nombreux sont les enfants vaccinés qui développent par la suite d’autres conditions de santé liés à ces vaccins.

Les vaccins sont-ils responsables de l’autisme chez les enfants ?

Les statistiques fournis par une récente étude des donnés de la CDC, montrent que les enfants qui reçoivent des vaccins contenant du mercure (listés sous le nom de thimérosal) ont 27 fois plus de risques de développer l’autisme que ceux qui ne les reçoivent pas.